DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : l'enquête de l'Onu commence

Vous lisez:

Liban : l'enquête de l'Onu commence

Taille du texte Aa Aa

L‘équipe des Nations unies, envoyée au Liban par Kofi Annan pour enquêter sur l’assassinat de Rafic Hariri, est arrivée à Beyrouth. Elle a commencé ses travaux par une entrevue avec le ministre libanais de l’Intérieur.

Peter Fitzgerald, chef de la mission : “Nous comptons remettre notre rapport au secrétaire général dans les plus brefs délais, pour qu’il lui soit possible de présenter son rapport au Conseil de sécurité dans les quatre semaines”. Depuis l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, la plupart des soupçons se portent sur la Syrie. L’armée syrienne est déployée au Liban, 14 000 soldats y sont présents. La communauté internationale et de nombreuses manifestations anti-syriennes font pression sur Damas pour dessérer l‘étau autour du Liban. La Syrie s’y est engagée, mais l’accord est si volontairement flou qu’il sera difficile de constater les progrès. Pour l’instant, la Syrie doit rassembler ses troupes sur la plaine de la Békaa. Un redéploiement qui se fait toujours attendre.