DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vers un épilogue dans l'affaire Ioukos

Vous lisez:

Vers un épilogue dans l'affaire Ioukos

Taille du texte Aa Aa

La justice américaine a rejeté hier la demande du géant pétrolier russe d‘être placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Pour les juges, cette affaire doit être jugée dans une enceinte incluant le gouvernement russe. La très grande majorité des activités de Ioukos se trouvant en Russie. Cette décision a provoqué une chute de plus de 12% des actions de la société.

Ioukos avait annoncé le 14 décembre dernier qu’il souhaitait se placer sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Une demande faite auprès des juges du texas. Objectif : éviter la vente de Iouganskneftegaz, sa principale filiale. Le gouvernement russe avait néanmoins procédé très rapidement à la vente aux enchères du joyau du groupe pétrolier, auparavant numéro 1 du secteur en Russie. Le rachat avait été réalisé par Baïkalfinansgroup, une société totalement inconnue qui fut elle-même rachetée quelques jours plus tard par le groupe public Rosneft.

Des procédés vivement critiqués en Russie. La décision des juges intervient quelques heures après la rencontre entre Vladimir Poutine et George W.Bush. L’affaire Ioukos avait contribué aux tensions entre les deux gouvernements.