DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le mea culpa de Joschka Fischer dans l'affaire des visas allemands


monde

Le mea culpa de Joschka Fischer dans l'affaire des visas allemands

En Allemagne, le ministre des Affaires étrangères Joschka Fischer reconnaît pour la première fois avoir fait des erreurs dans la gestion du dossiers des visas. Cette affaire secoue depuis plusieurs semaines la vie politique allemande. En cause, le laxisme du gouvernement sur l’attribution de ces visas à la fin des années 90. “J’ai fait deux erreurs. Pendant mon mandat de ministre des affaires étrangères à l’automne 99, j’ai pris deux décisions qui ont rendu le système encore moins sûr qu’avant” a indiqué le ministre.

L’opposition allemande a réclamé la démission de Joschka Fischer mais celui-ci reste l’une des personnalités politiques allemandes les plus populaires. Selon l’opposition, des circulaires du ministère assouplissant les critères d’attribution des visas ont permis entre 99 et 2002 l’entrée dans l’espace Schengen de “centaines de milliers” de clandestins d’Europe de l’Est. Alimentant ainsi le crime organisé, le travail au noir et les milieux de la prostitution.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Peine de mort contre un terroriste d'Al Quaïda au Yémen