DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La colère et la tension montent en puissance au Liban

Vous lisez:

La colère et la tension montent en puissance au Liban

Taille du texte Aa Aa

A Beyrouth, des milliers de Libanais ont convergé ce dimanche soir vers la place des Martyrs pour manifester contre le pouvoir en place. Quelques heures auparavant, le gouvernement avait prononcé l’interdiction de tout rassemblement ce lundi. Une annonce qui a renforcé la détermination de la rue, de plus de plus remontée contre la Syrie qui exerce sa tutelle sur le pays. Pour l’opposition, l’interdiction de manifester ce lundi est inacceptable.

Ce jour est important car cela fait deux semaines que Rafic Hariri a été assassiné. Et c’est aussi ce lundi que le Parlement doit débattre de l’attentat contre l’ex-Premier ministre. En signe de défi, les manifestants ont installé des tentes dans les rues de Beyrouth, ignorant volontairement les barrages militaires et le couvre-feu. L‘épreuve de force qui oppose le gouvernement pro-syrien à l’opposition, devrait encore prendre de l’ampleur ce lundi.