DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveau rebondissement dans la crise politique polonaise

Vous lisez:

Nouveau rebondissement dans la crise politique polonaise

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre polonais Marek Belka a demandé ce jeudi matin aux députés de dissoudre leur assemblée, afin d’organiser des législatives anticipées en juin prochain. Cette dissolution, qui pourrait intervenir lors d’un vote prévu le 5 mai, doit permettre à Belka de sortir le pays de l’impasse.

Depuis 2003, son parti, l’Alliance de la gauche démocratique, a perdu sa majorité à la Diète suite à une série de scandales de corruption. Alors que l’opposition réclame son départ, Marek Belka n’a pas précisé s’il comptait démissionner, mais l’homme a en revanche réagi à la création ce week-end d’un nouveau parti, une formation centriste qu’il s’est dit prêt à rejoindre. Quel que soit le calendrier, les perspectives semblent en tout cas bien sombres pour la gauche polonaise. Malgré un taux de croissance de 5%, le pays connaît toujours un fort taux de chômage, et de nombreux électeurs comptent sanctionner le gouvernement.