DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition libanaise sceptique quant au repli des troupes syriennes

Vous lisez:

L'opposition libanaise sceptique quant au repli des troupes syriennes

Taille du texte Aa Aa

Malgré les mouvements de troupes syriennes, l’opposition libanaise reste sceptique. Il s’agit pour l’instant d’un simple repli des soldats syriens dans l’est du Liban. Première phase d’un plan en deux temps qui prévoit le redéploiement des 14000 soldats pour faciliter leur retour au bercail.

Un retour dont on ne connaît pas la date. L’ensemble de ces militaires devrait être regroupé dans la vallée de la Békaa, d’ici la fin du mois. En outre, un responsable syrien, sous couvert d’anonymat, a déclaré à l’agence France Presse que ce redéploiement engloberait les services secrets syriens.

Pourtant l’accord passé hier entre le président libanais, Emile Lahoud, et son homologue syrien, Bachar al-Assad, ne mentionne pas les services secrets. Les deux hommes se sont contentés de promettre qu’ils “respecteraient la résolution 1559 de l’ONU.” Une résolution qui prévoit notamment le désarmement du Hezbollah. Cette organisation chiite, dont les principaux leaders se sont réunis hier, appelle ses partisans à manifester aujourd’hui leur soutien à Damas. Un appel qui fait craindre le pire aux observateurs internationaux. Le Liban est divisé. Pro-syriens et membres de l’opposition anti-syrienne risquent de se retrouver face à face, en plein coeur de Beyrouth.