DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Tchétchènes appellent à venger Aslan Maskhadov et à continuer à se battre.

Vous lisez:

Les Tchétchènes appellent à venger Aslan Maskhadov et à continuer à se battre.

Taille du texte Aa Aa

De son exil de Londres, un autre leader tchétchène, Akhmed Zakaiev, a déclaré hier que Maskhadov serait pour les Russes plus dangereux mort que vivant. Il a aussi assuré qu’un successeur lui serait désigné dans les jours qui viennent.

Vladimir Poutine, le président russe, s’est de son côté félicité de l’opération des forces spéciales qui ont tué Aslan Maskhadov. Moscou le tenait pour responsable de plusieurs attentats tchétchènes sanglants dont la prise d’otages tragique de l‘école de Beslan et considère donc sa mort comme une victoire. Autre réaction, celle des Etats-Unis, qui ont rappelé qu’ils privilégiaient une solution politique au conflit tchétchène. Agé de 53 ans, Aslan Maskhadov combattait depuis 10 ans pour l’indépendance de la province nord-caucasienne de Tchétchénie. Leader plutôt modéré des militants tchétchènes, il était considéré par la communauté internationale comme l’un des rares hommes à pouvoir négocier avec Moscou une fin de conflit. Un point de vue que la Russie ne partageait pas, s’interdisant tout dialogue avec un homme qu’elle considérait comme un terroriste international. Il y a un mois, Aslan Makhadov avait décrété un cessez le feu unilatéral et appelé le kremlin a négocier. Moscou avait rejeté son offre.