DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : Washington demande à Damas de retirer ses troupes avant mai

Vous lisez:

Liban : Washington demande à Damas de retirer ses troupes avant mai

Taille du texte Aa Aa

Washington exige que le retrait syrien soit terminé avant les élections libanaises du mois de mai. Sous la pression internationale, les soldats syriens poursuivent donc leur repli dans l’est du pays. Huit camions militaires ont quitté, dans la nuit, leurs positions pour rejoindre le gros des troupes, stationnées dans la vallée de la Békaa. Mais Damas ne donne pas de calendrier précis.

De l’aveu même du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, la résolution 1559 ne prévoit pas de date butoir. Le représentant spécial de l’ONU pour le Proche-Orient doit se rendre à Damas et à Beyrouth, cette semaine, pour s’assurer d’un désengagement total des forces syriennes. Malgré les déclarations d’un responsable syrien, il est difficile de vérifier si les services secrets s’apprêtent réellement à se retirer. Cette situation ne fait qu’aggraver les divisions entre Libanais pro et anti-syriens. Hier, ils étaient des centaines de milliers à manifester leur soutien au pouvoir syrien, à l’appel du chef du Hezbollah. Le Cheikh Nasrallah réclame un gouvernement d’union nationale. Le président a lui entamé les consultations pour nommer un Premier ministre.