DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Carrefour handicapé par ses hypermarchés français

Vous lisez:

Carrefour handicapé par ses hypermarchés français

Taille du texte Aa Aa

Carrefour jette l‘éponge au Japon en décidant de vendre les huit magasins qu’il exploite dans ce pays. Victime de ses propres erreurs – les consommateurs japonais n’ont jamais trouvé dans les magasins Carrefour les produits et le petit air de France qu’ils venaient y chercher. Après la fermeture d’une soixantaine de supermarchés en Espagne, Argentine et Brésil, Carrefour tire maintenant les conséquences de sa faiblesse au Mexique où le groupe a cédé ses 29 hypermarchés et au Japon où ses ventes n’ont jamais décollé. Au moment où arrive son nouveau Président Luc Vandevelde le groupe publie un bénéfice net en chute de 15% pour 2004.

Le recentrage du 2ème distributeur mondial – loin derrière l’américain Wall Mart – sur ses marchés les plus rentables, en Italie notamment – obéit au besoin pour le groupe Carrefour de réagir au ralentissement de sa croissance, en France notamment. Carrefour ne doit le maintien de ses parts de marché en France qu‘à la progression des supermarchés Champion et de l’enseigne maxidiscount ED qui a compensé le recul des hypermarchés. En revanche en Europe le résultat d’exploitation a fortement augmenté en 2004 : +12,4%.La nouvelle direction de Carrefour se montre très prudente pour cette année, le groupe refusant de se donner un objectif de rentabilité ou de ventes. Seule indication, Carrefour a promis une hausse du retour sur capitaux employés de 19% en 2004 à 20% cette année.