DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour dans le nord du pays pour un contingent militaire libanais

Vous lisez:

Retour dans le nord du pays pour un contingent militaire libanais

Taille du texte Aa Aa

Un convoi militaire libanais réintègre le nord du pays, occupé depuis 28 ans par les Syriens. Entouré d’une foule de supporteurs hostiles à Damas, le contingent se dirige vers le village de Hamat. Ici vivaient les troupes syriennes, arrivées en 1976, durant la guerre civile. Des troupes aujourd’hui redéployées dans la vallée de la Bekaa.

Selon le plan de retrait, échafaudé par les présidents libanais et syrien, Damas doit regrouper ses troupes avant la fin mars. Puis elles devront rentrer au bercail. Quand ? La question reste en suspens et irrite le président américain, George Walker Bush : “Le Président Assad a dit qu’il se replierait dans la vallée de la Bekaa. C’est une demi-mesure. C’est une mesure certes, mais ce n’est qu’une demi-mesure. Et la résolution 1559 est très claire. Avec la France et le Conseil de sécurité nous exigeons un retrait total !” Le président syrien Bachar al-Assad peut compter sur l’appui de ses concitoyens. Ils étaient des dizaines de milliers à lui manifester leur soutien. Autre bon point pour Assad : Beyrouth demande à Karamé, Premier ministre pro-syrien démissionnaire, de reformer un gouvernement.