DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Européens inquiets d'un trop-plein de textile chinois

Vous lisez:

Les Européens inquiets d'un trop-plein de textile chinois

Taille du texte Aa Aa

Le textile européen est-il en train de s’effilocher face à la concurrence chinoise? Les fabricants européens ont beau tirer la sonnette d’alarme, Bruxelles joue la prudence. Jeudi, l’organisation qui regroupe les professionnels du secteur a révélé un chiffre-choc: un bond de 46% desexportations chinoises vers l’Europe en un an. Les fabricants ont aussitôt demandé à Bruxelles de restaurer les quotas, supprimés à l‘échelle mondiale en janvier dernier. Mais comme le rappelle la porte-parole du commissaire au commerce extérieur, ce n’est pas aussi simple:

“Une mesure de sauvegarde peut être déclenchée de deux façons, soit sur demande d’un Etat-membre soit par la Commission à sa propre initiative. Donc, j’en profite pour rappeler qu’une mesure de sauvegarde n’est pas déclenchée à la demande d’une organisation professionnelle.” Par ailleurs, la Commission se méfie de ce chiffre obtenu à partir de données chinoises. Elle préfère attendre la parution des statistiques version européenne avant d’agir. Mais elle entamera tout de même des discussions avec Pékin dès la semaine prochaine. Ce qui est certain, c’est que la disparition des quotas imposés pendant quarante ans ne peut que profiter au textile chinois dont les prix défient toute concurrence. Pékin a beau avoir promis de surveiller ses exportations, la Banque Mondiale lui prête déjà 50% des parts dumarché mondial en 2010.