DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Chine se dote d'une loi anti-sécession

Vous lisez:

La Chine se dote d'une loi anti-sécession

Taille du texte Aa Aa

L’Assemblée populaire nationale a adopté par 2896 voix et seulement deux abstentions un texte selon lequel Pékin se réserve le droit d’employer la force militaire si Taïwan venait à proclamer officiellement son indépendance. “Ce n’est pas une déclaration de guerre” a tenu à préciser le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

Dans le même temps, au cours de la session parlementaire, les députés ont adopté une hausse de plus de 12% du budget militaire, qui s‘élève à un peu plus de 21 milliards d’euros. Pékin considère Taïwan comme une province rebelle depuis 1949, quand les nationalistes s’y sont réfugiés après avoir perdu la guerre civile contre les communistes de Mao Zedong. L‘île compte aujourd’hui 23 millions d’habitants. Le Président Chen Shui-bian a prévu de rassembler un demi million de personnes avant la fin du mois de mars dans le cadre d’un vaste mouvement de protestation contre cette législation. La loi anti-sécession est également critiquée par les Etats-Unis, principaux alliés de Taïwan, qu’ils se sont engagés à défendre en cas d’offensive.