DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Social : le geste de Jean-Pierre Raffarin


monde

Social : le geste de Jean-Pierre Raffarin

Après une semaine sociale agitée, Paris lâche du lest et les syndicats s’en félicitent. Sans attendre la réaction des organisations patronales demain, le Premier ministre français, Jean-Pierre Raffarin, a décidé de rouvrir les négociations salariales dans la fonction publique avant la fin du mois. Dans le privé, il a demandé au ministre du travail, Gérard Larcher, de présider la commission nationale de la négociation collective, qui réunira syndicats et patronat vendredi prochain.

Jean-Pierre Raffarin souhaite que les Français profitent du partage de la croissance et trouve légitime qu’ils demandent une amélioration de leur pouvoir d’achat. Le gouvernement s’apprête donc à céder à l’aune de la campagne pour le “oui” à la constitution européenne. Après des négociations hivernales difficiles, il dit avoir quelques marges pour négocier dans le public, mais peu dans le privé.

Les syndicats, échaudés, espèrent que l’ouverture dont fait preuve Matignon se traduira de façon concrète. Ils ont des arguments et pourront commencer par mettre en avant le succès de la mobilisation du 10 mars. Entre 700 000 et un million de Français dans les rues, ce n’est pas rien…

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Miss Allemagne promue Miss Europe 2005