DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une nouvelle loi chinoise sur Taïwan inquiète la communauté internationale

Vous lisez:

Une nouvelle loi chinoise sur Taïwan inquiète la communauté internationale

Taille du texte Aa Aa

La colère des Taïwanais et l’inquiétude de la communauté internationale. Comme prévu, le Parlement chinois a adopté lundi une loi anti-sécession, qui autorise un recours à la force si Taïwan déclarait son indépendance. Cette mesure a poussé dans la rue des centaines d’habitants de Taïpei. “Nous les Taïwanais nous devons nous unir, a expliqué cet homme. C’est à cette seule condition que nous pourrons de pas avoir peur de ceux qui voudraient nous attaquer et nous engloutir”. “Il serait mieux de régler le problème du détroit de Formose par une négociation pacifique, a déclaré cet autre. La Chine vient de faire monter la tension de façon imprudente, ce qui n’est pas bon pour les deux populations, d’autant plus que nous sommes tous Chinois”.

Ce que le gouvernement taïwanais a qualifié de véritable “chèque en blanc à une annexion”, a été immédiatement critiqué par Tokyo et Washington. Côté européen en revanche, aucune réaction officielle pour le moment. A Bruxelles, la loi embarrasse les diplomates, car elle intervient au moment où les 25 envisagent une levée de l’embargo sur les ventes d’armes à Pékin. Quoi qu’il en soit, à Taïwan, l’inquiétude est maximum, d’autant plus que le budget militaire chinois vient d’augmenter de plus de 12%.