DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : les services du renseignement syrien plient bagage

Vous lisez:

Liban : les services du renseignement syrien plient bagage

Taille du texte Aa Aa

Dans les rues de Beyrouth, ce déménagement fait grand bruit. Il concerne des services habitués à l’ombre mais qui aujourd’hui partent dans la lumière. Hantise des Libanais et de l’opposition en particulier, les services de renseignement militaires syriens ont effectivement commencé ce mardi à évacuer leurs positions à Beyrouth. Départ conforme aux promesses du président syrien Bachar al-Assad.

L‘épilogue d’une longue histoire. Les agents du renseignement syrien sont installés dans le pays depuis une trentaine d’années. Des experts occidentaux les ont estimé entre trois et quatre mille disséminés sur tout le territoire. Un territoire sujet de toutes les attentions. Dans la matinée, l’Egypte est ainsi intervenue à son tour dans la crise libano-syrienne. Le président Hosni Moubarak a rencontré son homologue syrien Bachar al-Assad. Parallèlement, le Premier ministre libanais désigné Omar Karamé a aujourd’hui entamé ses consultations pour former un gouvernement d’unité nationale avant les législatives de mai. Difficile exercice. Car après la manifestation gigantesque d’hier à Beyrouth, l’opposition est en position de force pour négocier et elle n’apprécie guère Omar Karamé.