DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

TPI : le dernier acte

Vous lisez:

TPI : le dernier acte

Taille du texte Aa Aa

Douze ans après sa création, le tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie rend public son dernier acte d’accusation contre les principaux responsables présumés des crimes commis lors des guerres dans les Balkans. Ce dernier acte concerne l’ex-ministre macédonien de l’Intérieur Boskovski et l’ancien responsable de la police Tarculovsky.

En 12 ans, le TPI a notamment inculpé Slobodan Milosevic. Premier président à faire face à cette justice internationale, il doit répondre de génocide en Bosnie, de crimes de guerre en Croatie et au Kosovo. Au total, le TPI a inculpé plus de cent vingt responsables présumés de violations du droit humanitaire lors des guerres qui ont déchiré l’ex-Yougoslavie dans les années 90 : la Croatie de 91 à 95, la Bosnie de 92 à 95, le Kosovo de 98 à 99 et la Macédoine en 2001. A ce jour, dix-sept suspects n’ont toujours pas été transférés à La Haye, notamment les anciens chefs militaires et politiques des Serbes de Bosnie, Ratko Mladic et Radovan Karadzic. Tous deux sont accusés de génocide depuis près de dix ans.