DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un faucon pressenti à la tête de la Banque mondiale

Vous lisez:

Un faucon pressenti à la tête de la Banque mondiale

Taille du texte Aa Aa

Le néoconservateur Paul Wolfowitz a été proposé par George W. Bush comme candidat à la présidence de l’institution, traditionnellement dévolue aux Américains. Ils en sont les actionnaires principaux. Le secrétaire au trésor John Snow a défendu ce choix en présentant Wolfowitz comme “un dirigeant, un gestionnaire et un diplomate qui a fait ses preuves”. Mais cette candidature suscite déjà des remous. Notamment du côté des organisations humanitaires. Wolfowitz, est davantage connu pour avoir été l’un des inspirateurs de la guerre préventive contre l’Irak que pour être un spécialiste du développement.

En la matière, son expérience se limite à un poste d’ambassadeur des Etats-Unis en Indonésie. La banque mondiale qui emploie plus de 10 000 personnes à Washington et dans le monde gère un budget équivalent à 7 milliards d’euros pour favoriser le développement des pays les plus pauvres. Les Européens ont pour l’instant réagi prudemment à l’annonce de la candidature de Wolfowitz, mais ils ont la possibilité de mettre un véto.