DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : pas d'inquiétude des partisans du "oui" à la Constitution

Vous lisez:

France : pas d'inquiétude des partisans du "oui" à la Constitution

Taille du texte Aa Aa

La victoire du “non” à la Constitution européenne pour la première fois dans un sondage en France n’inquiète pas outre mesure les partisans du “oui”. Le Premier ministre français estime que “le oui a tout simplement besoin du débat pour gagner”. Mais ce sondage a apporté de l’eau au moulin d’une partie de la gauche hostile au traité, dont fait partie la responsable communiste Marie-George Buffet : “Ce texte est une sorte de camisole libérale, a-t-elle déclaré. Nous voulons une politique vraiment à gauche et pour cela, il ne faut pas se mettre des boulets au pieds avec la Constitution Giscard”.

Le sondage qui sert de “pavé dans la mare” est publié vendredi par Le Parisien-Aujourd’hui en France : il indique que le non à la Constitution européenne l’emporterait avec 51% des voix. A noter également que 53% des Français disent vouloir s’abstenir, voter blanc ou nul lors du référendum prévu le 29 mai prochain. Le patron du grand parti de droite UMP, Nicolas Sarkozy, qui fait campagne en faveur du oui indique que “si la France devait dire non à la Constitution, ce serait soit la paralysie en Europe, soit l’isolement de la France”. Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso estime pour sa part que les Français doivent dire “oui” au traité constitutionnel.