DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pays-Bas : procès pour complicité de génocide en Irak

Vous lisez:

Pays-Bas : procès pour complicité de génocide en Irak

Taille du texte Aa Aa

Un procès qui risque de faire du bruit aux Pays-Bas. Le Néerlandais qui comparaît vendredi devant le tribunal de Rotterdam est accusé de complicité de génocide pour avoir vendu à l’ex-régime irakien de Saddam Hussein des produits de base pour fabriquer des armes chimiques. Frans van Anraat, négociant de 62 ans, a été arrêté dans son pays en décembre dernier alors qu’il s’apprêtait à fuir. Durant l’audience d’aujourd’hui qui est essentiellement technique, l’avocat de van Anraat a impliqué les autorités : il affirme que les services de renseignements néerlandais ont protégé son client depuis 2003.

Les armes chimiques avaient notamment servi au dictateur Saddam Hussein à gazer des milliers de Kurdes dans le nord de l’Irak en 1988. Dans la ville martyre d’Halabja, une cérémonie a justement été organisée avant-hier pour rendre hommage aux victimes kurdes.