DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violences au Kirghizstan

Vous lisez:

Violences au Kirghizstan

Taille du texte Aa Aa

La police aurait tué une dizaine de personnes, en empêchant une attaque contre un commissariat et un bâtiment gouvernemental dans la ville de Och. Plusieurs arrestations de manifestants aussi, qui depuis vendredi ont pris d’assaut des bâtiments officiels pour protester contre les résultats des récentes législatives.

L’opposition kirghize a utilisé pierres et cocktails molotov, des policiers ont été battus, ils ont répondu par la force selon les manifestants. Ces opposants sont 10 000 à travers le pays, un pays qui pourrait basculer dans la violence.

Après l’Ukraine et la Georgie, le Kirghizstan est le nouvel état de l’ex-Union Soviétique a être secoué par des protestations après des élections. Des élections qui ont eu lieu le 27 février et 13 mars, et qui ont abouti à une large domination de la majorité au parlement. Le président Askar Akaïev est accusé d’avoir falsifié les résultats pour s’assurer la victoire à la présidentielle d’octobre prochain.L’opposition n’a obtenu que 6 des 75 sièges au parlement.