DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives controversées au Zimbabwe

Vous lisez:

Elections législatives controversées au Zimbabwe

Taille du texte Aa Aa

Les 5,8 millions d‘électeurs zimbabwéens votent depuis ce matin pour des élections législatives controversées. La participation pourrait être importante si l’on en croit la foule massée avant l’ouverture des bureaux de vote. Ce scrutin est pourtant considéré comme frauduleux par la communauté internationale et les organisations de la société civile du pays.

Seuls des observateurs nationaux et des pays limitrophes surveillent le déroulement du vote. L’Union Européenne et les Etats Unis qui accusent le régime du président Mugabe d’atteintes aux droits de l’homme sont exclus des opérations de vote.

Robert Mugabe s’en ai pris durant toute la campagne au premier ministre britannique Tony Blair et à ce qu’il considère comme une marionnette au service des fermiers blancs, le principal parti d’opposition, le MDC, le mouvement pour le changement démocratique. Le parti de Mugabe, l’union africaine du zimbabwe-front patriotique, est donné favori alors que le MDC, affaibli, ne serait plus vraiment en mesure de réaliser un bon score.

Son dirigeant Morgan Tsvangirai reste malgré tout confiant. Il estime qu’en s’attaquant à Tony Blair, Mugabe essaie de détourner l’attention des électeurs des vrais problèmes du pays. Il veut croire que le peuple saura déjouer les tentatives de Mugabe pour lui donner la victoire.