DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Zimbabwe : 5,8 millions d'électeurs appelés aux urnes

Vous lisez:

Zimbabwe : 5,8 millions d'électeurs appelés aux urnes

Taille du texte Aa Aa

Elections législatives controversées aujourd’hui au Zimbabwe. Des élections considérées comme frauduleuses par la communauté internationale et les organisations de la société civile du pays, avant même l’ouverture des urnes. Jusqu’au dernier jour de la campagne, le président Robert Mugabe s’en ai pris au Premier ministre britannique Tony Blair et à ce qu’il considère comme une marionnette au service des fermiers blancs, le principal parti d’opposition, le MDC ou mouvement pour le changement démocratique.

Le parti de Mugabe, l’Union africaine du Zimbabwe-Front patriotique, est donné favori. L’Union Européenne et les Etats-Unis n’ont pas été invités à observer le scrutin. Jean-Claude Juncker, le président en exercice de l’Union a dénoncé un simulacre d‘élections et une pseudo campagne électorale…

Le MDC ne serait plus vraiment en mesure de réaliser un bon score à ces élections. Malgré tout, son dirigeant Morgan Tsvangirai, reste confiant. Il estime qu’en s’attaquant à Blair, Mugabe essaie de détourner l’attention des électeurs des vrais problèmes du pays. Il veut croire que le peuple saura déjouer les tentatives de Mugabe pour truquer le scrutin. 5,8 millions électeurs sont appelés aux urnes, des urnes cette fois-ci transparentes et dont le contenu sera dépouillé sur place, dans chaque bureau de vote.