DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dispositif de sécurité exceptionnel à Rome

Vous lisez:

Dispositif de sécurité exceptionnel à Rome

Taille du texte Aa Aa

Aux premières loges de ces obsèques figure un aréopage comme vous n’en avez jamais vu. Le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, est arrivé hier à Rome ainsi qu’un grand nombre de chefs d’Etat : Abdelaziz Bouteflika, le président algérien, l’Ukrainien Viktor Ioutchenko … Mais aussi beaucoup de têtes couronnées et d’importantes personnalités religieuses comme Rowan Williams, l’archevêque anglican de Canterbury.

En tout, quelque 200 personnalités. Un dispositif de sécurité exceptionnel a été mis en place. Des hélicoptères armés de mitrailleuses survolent la Ville éternelle en permanence. L’espace aérien au-dessus de Rome est interdit aux avions civils. Des restrictions similaires ont été prises pour le trafic automobile. Le périphérique, cette grande ceinture de 80 km autour de Rome, restera fermé jusqu‘à ce soir. Un véritable mur de carabiniers et de policiers a été érigé, hier, autour de la place Saint-Pierre afin de disposer les centaines de chaises pour les dignitaires. Policiers, mais aussi employés des services municipaux et volontaires de la protection civile : tout le monde est sur le pont. Pour détecter d‘éventuels explosifs, des robots ont été installés, ce qui ne dispense pas d’utiliser les chiens. Un système de sécurité auquel contribue aussi l’Alliance atlantique, qui a mis un avion espion à la disposition de l’Italie.