DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestations contre la présence américaine en Irak


monde

Manifestations contre la présence américaine en Irak

Plusieurs dizaines de milliers d’Irakiens ont défilé dans le centre-ville de Bagdad aux cris de “Non à l’Amérique” et “Non à l’occupation”.

Ce rassemblement à l’appel du leader chiite Moqtada Sadr et de plusieurs imams sunnites commémorait le deuxième anniversaire de la chute de Saddam Hussein. Les manifestants ont d’ailleurs réclamé le procès de l’ancien dictateur dans les plus brefs délais. Pour le chiite Moqtada Sadr, qui s’est exprimé par la voix de l’un de ses adjoints, “l’unité des chiites et des sunnnites doit faire taire ceux qui disent que la fin de l’occupation conduira à la guerre civile”. La violence pourtant continue de frapper en Irak. Ce matin, plusieurs attaques attribuées aux rebelles sunnites ont causé la mort de 30 personnes dans la région du triangle de la mort au sud de Bagdad. L’acte le plus grave a été commis à Latifiyah, où 16 soldats irakiens ont été tués dans une embuscade. Fadel Al-choq, un adjoint de Moqtada Sadr, a lui été abattu par des inconnus alors que sa voiture arrivait dans les faubourgs de Bagdad.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Dispositif de sécurité exceptionnel à Rome