DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Roumanie et la Bulgarie aux portes de l'Union Européenne

Vous lisez:

La Roumanie et la Bulgarie aux portes de l'Union Européenne

Taille du texte Aa Aa

Une Roumanie européenne. Bucarest retient son souffle: les Eurodéputés pourraient donner aujourd’hui leur feu vert à son adhésion. Tout irait alors très vite, pour la Roumanie : le 25 avril, signature du traité d’adhésion et le 1er janvier 2007, l’entrée dans l’Union.

Reste que rien n’est acquis: Bruxelles souligne de nombreux problèmes, notamment celui de la corruption. L’Eurodéputé socialiste Pierre Moscovici explique que l’Union ne saute pas sans parachute: “Le Parlement aujourd’hui n’entend pas un signer un chèque en blanc, il n’entend pas dire son dernier mot, il entend dire à ce stade il faut l’avis conforme, à ce stade, on signe un traité, mais attention, jusqu’en janvier 2007, nous serons dans la procédure comme des acteurs majeurs.” a notamment estimé Pierre Moscovici. La journée sera également cruciale, pour la Bulgarie. Tout comme Bucarest, elle attend le laisser-passer européen. Les Eurodéputés devraient le lui donner: le Rapporteur sur la Bulgarie, Geoffrey Van Orden est convaincu que la situation de Sofia est nettement plus enviable que celle de sa voisine.

“Je pense que malheureusement, la Bulgarie s’est retrouvée malgré elle dans un tourbillon de craintes liées en fait à un autre pays. la Roumanie et la Bulgarie se sont retrouvées dans le même bateau. C’est dommage. J’ai toujours estimé que ces deux pays devaient être jugés sur leurs propres mérites.“estime Geoffroy Van Orden

En tout état de cause, une clause de sauvegarde permettra à l’Union de retarder d’un an l’adhésion définitive de ces deux pays, pour leur permettre de rétablir l‘équilibre avec les standards européens.