DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pauvreté: l'Union va faire plus


Le bureau de Bruxelles

Pauvreté: l'Union va faire plus

Faire plus et mieux pour réduire la pauvreté dans le monde d’ici à 2015. L’Europe, qui est déjà le bailleur principal d’aide au développement dans le monde a décidé de faire un effort supplémentaire, particulièrement en ce qui concerne l’Afrique subsaharienne rongée par la maladie et la malnutrition. Un enfant de moins de cinq ans y meurt toutes les 30 secondes. Au train où vont les choses la pauvreté ne sera pas réduite avant 2147, au plus tôt.Le commisaire Louis Michel a dégainé son plan de bataille au parlement de Strasbourg et a rappelé les engagments européens: “En 2001, la Commission a formulé une politique et un programme d’action pour lutter contre les 3 principales maladies de la pauvreté, c’est à dire le sida, la tuberculose et le paludisme. En 2004, la Commission a présenté un bilan sur ces travaux qui montrent une multiplication par 4 de sa contribution financière à ces maladies, cette contribution comporte entre autres une allocation accrue à la recherche.” D’ici à 2010, les pays européens devront consacrer 0,51% de leur produit national brut en aides. Un montant qui grimpera à 0,70% à l’horizon 2015. La commission étudie aussi des propositions de financement alternatives:la taxe sur le kérosène, l’allègement de la dette des pays pauvres ou encore l’idée britannique de prêt à grande échelle pour l’Afrique.

Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Le déferlement de vêtements chinois bon marché fait de nouveau réagir bruxelles