DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'éradication des échantillons d'un virus mortel de la grippe se poursuit

Vous lisez:

L'éradication des échantillons d'un virus mortel de la grippe se poursuit

Taille du texte Aa Aa

Les uns après les autres, les 3700 laboratoires qui ont reçu par erreur des Etats-Unis des souches du virus H2N2, potentiellement fatal, annoncent leurs destructions. C’est déjà le cas au Canada, en Chine, à Singapour et au Mexique. L’Organisation mondiale de la Santé a donné l’alerte mercredi. Les autorités américaines minimisent le danger d‘épidémie. A Mexico, le ministère de la Santé rassure la population. “Nous sommes allés dans ces laboratoires et nous avons suivi les procédures de destruction explique un responsable. Tout a été détruit, les échantillons et le matériel utilisé. Nous en avons informé l’OMS, le Mexique ne court plus de danger.”

Les échantillons ont été distribués dans une batterie de tests destinés à vérifier les capacités des laboratoires à reconnaître des agents pathogènes. Les faits remontent à septembre 2004, cette erreur n’a été signalée que le mois dernier.