DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vatican : en attendant la fumée blanche ...

Vous lisez:

Vatican : en attendant la fumée blanche ...

Taille du texte Aa Aa

Plus de 10 000 personnes étaient rassemblées sur la place Saint-Pierre, hier. Ils ont scruté le conduit de cheminée au-dessus de la chapelle Sixtine jusqu‘à ce que, peu après 20 h, une fumée s’en échappe. Les cardinaux ont donc voté. Et les premières volutes paraissent bien blanches. Le nouveau pape serait-il élu ? Beaucoup y croient avant de se raviser.

“Vraiment, nous avons pensé qu’elle était blanche, témoigne une Italienne. Au début, elle avait l’air blanche. Mais soudain, elle est devenue plus grise.” Un touriste se console : “ Nous n’avons pas encore de pape. Mais ce sera la prochaine fois, demain matin, demain après-midi … Je ne sais pas quand, mais dans les jours qui viennent, c’est sûr !”

Lors de ce premier tour de scrutin, les cardinaux électeurs ne sont pas parvenus à désigner le successeur de Jean Paul II. Le conclave s’est ouvert par une messe célébrée par Mgr Ratzinger. Le doyen du collège de cardinaux, souvent cité parmi les favoris, a prononcé une homélie en forme de discours-programme, dénonçant le relativisme du monde moderne. Les princes de l’Eglise sont ensuite entrés en procession dans la Chapelle sixtine. Un à un, la main droite sur les Evangiles, ils ont prêté serment de garder le secret sur leurs délibérations. Le nom du pape doit être désigné par les deux tiers des cardinaux. Le prochain tour de scrutin aura lieu ce matin. Et les votes se succèderont jusqu‘à l‘élection du pape. D’ici là, motus et portes fermées.