DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : nouveau revers juridique pour les parents de Charlotte

Vous lisez:

Grande-Bretagne : nouveau revers juridique pour les parents de Charlotte

Taille du texte Aa Aa

Ce bébé est au centre d’une bataille juridique qui oppose ses parents aux médecins de l’hôpital de Portsmouth. Charlotte, née grande prématurée, vit dans un caisson à oxygène et souffre de graves insuffisances respiratoires et rénales. Les équipes médicales souhaitent mettre un terme à l’acharnement thérapeutique contre l’avis parental. Un premier jugement leur avait donné raison. Une décision confirmée ce jeudi en appel. La porte-parole de l’hôpital explique : “Le juge a estimé qu’il n‘était pas dans l’intérêt de l’enfant de mourir dans des souffrances liées à un traitement inutile et agressif. Ce jugement lui permet de bénéficier des meilleurs soins possibles sans faire que le traitement n’aggrave son état.”

Mais pour les parents de Charlotte, fervents catholiques et partisans du droit à la vie, tout espoir n’est pas perdu. Le juge a en effet accepté de ré-éxaminer la question d’ici quelques mois et de se déterminer à nouveau en fonction de l‘état de santé du bébé, comme l’explique l’avocat des parents : “Le Juge était clairement inquiet quant à l’incertitude liée au sort de Charlotte. Il a ordonné que son cas soit gardé sous surveillance et a autorisé les parents à revenir en appel.”

Le débat passionne la Grande-Bretagne, d’autant que les médecins pensaient que Charlotte succomberait rapidement à son insuffisance respiratoire, il n’en a rien été. Au contraire, le bébé aurait même vu ses fonctions légèrement progresser au cours des derniers mois.