DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet Otan-Russie: les sujets qui fâchent

Vous lisez:

Sommet Otan-Russie: les sujets qui fâchent

Taille du texte Aa Aa

Moscou et Washington s’affrontent sur la question bélarusse en marge du sommet de l’Otan à Vilnius. réunis dans la capitale lituanienne, pour leur première rencontre dans une ex-république soviétique, les ministres des affaires étrangères de l’Otan ont voulu consolider les liens de coopération avec la Russie: la signature d’un accord militaire a été vue comme un signe clair que “la coopération est sur les rails”.

Mais les sujets de divergence ne manquent pas. Le chef de la diplomatie russe a renvoyé les Etats-Unis dans leurs filets sur le Belarus. “Je pense que le processus démocratique et le processus des réformes ne peuvent pas être imposés de l’extérieur” a estimé Serguei Lavrov après les propos de Condoleeza Rice mercredi sur ce qu’elle estimait “la dernière dictature d’Europe Centrale”. L’Ukraine est un autre sujet de tension. Les chefs de la diplomatie de l’Otan se sont penchés à Vilnius sur l‘éventuelle adhésion de Kiev. Sans donner de gages aux Ukrainiens sur l’avenir, ils n’en ont pas moins adressé un message clair à Moscou: après l’adhésion de sept pays de l’est à l’Alliance l’an dernier, l’Otan pourrait encore élargir son champ d’action. Un scénario qui n’est pas du goût de la Russie.