DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Célébrations très colorées de la chute de Saïgon au Vietnam

Vous lisez:

Célébrations très colorées de la chute de Saïgon au Vietnam

Taille du texte Aa Aa

Il y a 30 ans, Saigon, alors capitale du régime sud-vietnamien pro américain, tombait aux mains des communistes et était rebaptisée Ho Chi Minh Ville.

Pas de grande messe à la gloire du communisme pour cet anniversaire mais un vrai esprit de fête et de paix comme l’explique ce vétéran de la guerre du Viet-Nam: “Cet anniversaire de la libération de Saigon m‘émeut profondément. Pendant la guerre nous n’aurions jamais pu concevoir un tel évènement. Nous sommes très émus et fiers de cet anniversaire.” “A un moment, quelqu’un a crié que la ville était libérée, raconte cette vieille femme… Nous avons laissé tombé tout ce que nous faisions et nous nous sommes rués dans la rue. Nous voulions tellement voir le visage de nos soldats et nous voulions même les toucher.” 30 ans après, Ho Chi Minh est une capitale très dynamique, toute entière tournée vers l‘économie de marché et à la croissance de plus de 10 % par an. La parade a rassemblé 50000 personnes dans l’avenue principale de la ville, toutes sortes de cortèges ont défilé, des militaires en uniforme aux écolières en tutu rose en passant par un énorme gâteau rempli de 1000 Vietnamiens nés le jour de la libération de Saïgon… Raul Castro, frère de Fidel Castro, était la seule personnalité étrangère invitée aux cérémonies. Une fête très bon enfant et sans réelle orientation politique, évènement rare pour l’un des derniers régimes communistes du monde.