DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : le rapport qui dérange

Vous lisez:

Italie : le rapport qui dérange

Taille du texte Aa Aa

La vitesse… Elle divise aujourd’hui l’Italie et les Etats Unis. Rome s’apprête à publier son propre rapport sur l’incident ayant coûté la vie à l’officier du renseignement italien lors de l’exfiltration d’Irak de la journaliste Giuliana Sgrena. Le rapport de l’armée américaine avance une vitesse excessive pour expliquer l’ouverture du feu par ses soldats. l’Italie s’apprête à contester cette version des faits.

Le gouvernement de Silvio Berlusconi a prévenu que son rapport contesterait la version américaine sur plusieurs points essentiels. Notamment la vitesse prétendument excessive du véhicule transportant Juliana Sgrena et Nicola Calipari, le 4 mars dernier. Mais également sur l’absence de coordination préalable entre Italiens et Américains au moment de la libération de la journaliste. Washington et Rome ont essayé en vain la semaine dernière de surmonter leurs divergences pour parvenir à la publication d’un rapport commun. De quoi provoquer colère et incompréhension en Italie, où certains responsables ont laissé entendre qu’un rapatriement des troupes déployées en Irak serait le bienvenu.