DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Publication du rapport italien sur la mort de l'agent Nicola Calipari

Vous lisez:

Publication du rapport italien sur la mort de l'agent Nicola Calipari

Taille du texte Aa Aa

L’Italie, outrée par la version des faits qu’ont donnée les Etats-Unis dans cette affaire, prépare sa riposte avec un document qui risque d’envenimer plus encore les relations entre les deux pays. Dans un rapport publié samedi, l’armée américaine a considéré que la mort de l’Italien était un “tragique accident”. Les soldats responsables des tirs ne feront d’ailleurs l’objet d’aucune sanction. Nicola Calipari, responsable des services secrets italiens en Irak, a été tué le 4 mars alors qu’il venait d’obtenir la libération de la journaliste Giuliana Sgrena, retenue en otage par un groupe armé.

C’est sur la route de l’aéroport, à l’arrivée à un poste de contrôle, que des soldats américains ont ouvert le feu sur leur véhicule, tuant Nicola Calipari. Les circonstances de la mort de l’agent italien restent troubles. L’armée américaine affirme ne pas avoir été prévenue de l’arrivée de ce convoi. Selon elle, la voiture roulait trop vite et ne s’est pas arrêtée malgré des tirs de sommation. Pour l’Italie, la voiture roulait normalement et il n’y a eu aucun tir de sommation.