DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violence et mobilisation en Allemagne pour le 1er Mai

Vous lisez:

Violence et mobilisation en Allemagne pour le 1er Mai

Taille du texte Aa Aa

On peut presque parler de tradition en Allemagne : un 1er Mai sans violence n’est pas vraiment un 1er Mai. Cette année encore le scénario classique s’est déroulé dans la capitale, Berlin, et dans trois autres villes dont Leipzig, dans l’Est. Quand deux extrêmes se rencontrent, la droite et la gauche, cela tourne mal inévitablement et la police allemande doit jouer les arbitres. C’est avec des canons à eau qu’elle a dispersé dimanche la contre-manifestation à laquelle participaient environ 4.000 militants d’extrême gauche, une manifestation organisée pour protester contre une marche de néo-nazis dans le centre-ville de Leipzig.

Des incidents ont suivi avec leur lot de blessés et d’arrestations. Les autorités allemandes se satisfont comme elles peuvent en remarquant que les violences sont moins importantes cette année.