DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : Blair donné vainqueur malgré le dossier irakien

Vous lisez:

Grande-Bretagne : Blair donné vainqueur malgré le dossier irakien

Taille du texte Aa Aa

A la veille des législatives britanniques, Tony Blair est toujours donné vainqueur par les sondages mais le dossier irakien frappe une nouvelle fois à sa porte. Mardi après-midi, les familles de plusieurs soldats britanniques tués en Irak ont déposé un courrier à Downing Street menaçant le Premier ministre et son gouvernement d’une action en justice si une enquête sur la guerre en Irak n’est pas annoncée d’ici deux semaines.

Parmi les signataires, Rose Gentle, la mère d’un des soldats tués : “J’ai perdu mon fils, Tony Blair l’a tué car cette guerre était illégale et d’autres familles ont également perdu leurs proches à cause de ses mensonges. Nous sommes déterminés. Le Premier ministre doit payer pour tout ça”. Tony Blair semble pourtant bien parti pour remporter un troisième mandat consécutif historique après ses victoires de 1997 et de 2001. Mais l’Irak pourrait finalement peser sur le scrutin et coûter quelques sièges précieux aux travaillistes qui poursuivent leur mobilisation afin de convaincre les indécis et les abstentionnistes. C’est également la mission de Michael Howard. Depuis quelques jours, le leader conservateur a changé de stratégie. Après les attaques personnelles contre Tony Blair, l’heure est désormais aux explications détaillées notamment sur son programme de santé. Convaincre, c’est aussi tout l’enjeu du troisième homme Charles Kennedy. Objectif des libéraux-démocrates : apparaître comme la véritable alternative aux conservateurs et séduire les déçus de Tony Blair