DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne: la polémique enfle à propos du processus de régularisation

Vous lisez:

Espagne: la polémique enfle à propos du processus de régularisation

Taille du texte Aa Aa

Alors que les démarches administratives ont pris fin samedi, près de 700 000 étrangers sont sortis de l’ombre pour se faire reconnaître. Une guerre des chiffres s’est engagé entre gouvernement et opposition à propos du nombre réel de clandestins.

Pour les autorités espagnoles et le ministre du travail, Jesus Caldera, seul 10% de cette population n’a pas pris part au processus. “Combien de gens vont rester en dehors, combien de gens ne vont pas être régularisé…peu…très peu, croyez moi” a déclaré Jesus Caldera. Un avis que ne partage pas Ana Pastor du Parti populaire pour qui un vrai succès aurait été que tout le monde puisse avoir du travail et qui dénonce le nombre de régularisations établies à partir de documents douteux. Selon l’opposition plus de la moitié des travailleurs clandestins n’ont pas pris part au processus de régularisation et se retrouvent donc en situation d’expulsables.