DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moscou, point d'orgue des cérémonies du 60ème anniversaire de la victoire

Vous lisez:

Moscou, point d'orgue des cérémonies du 60ème anniversaire de la victoire

Taille du texte Aa Aa

La Russie fête en grand, ce 9 mai, la victoire sur le nazisme. Les festivités ont débuté ce matin sur la place Rouge. Pas moins 55 de chefs d’Etat et de gouvernement étaient réunis autour de Vladimir poutine. Tous ont pu assister à une parade militaire dans le plus pur style soviétique, comme le point culminant des cérémonies célébrant depuis 3 jours la rédition de l’Allemagne nazie il y a 60 ans.

Dans un discours prononcé juste avant le défilé, le président russe a souligné le rôle central de l’armée soviétique dans la victoire et le lourd tribut payé par le pays dans cette guerre avec plus de 20 millions de morts. Vladimir Poutine a demandé qu’on ne permette jamais la répétition d’une guerre froide, ou d’une guerre tout court. Il a cité en exemple la réconciliation russo- allemande et a appelé à “la solidarité internationale” face à l’ennemi commun, “le terrorisme”.

“La Russie fonde sa politique sur les idéaux de la liberté et de la démocratie pour rechercher le dialogue,” a également d du Kremlin, alors que plusieurs personnalités europeénnes comme l’ex-président tchèque Vaclav Havel voient dans ces festivités moscovites “une parodie”. Ils estiment dans une lettre ouverte publiée ce lundi dans la presse que “l‘éloignement de la Russie des valeurs de liberté et démocratie depuis la fin de l‘ère soviétique n’a jamais semblé aussi rapide et à un telle échelle”. Les présidents estoniens et lituaniens pour qui la victoire de 45 a représenté le début de l’oppression soviétique ont choisi de boycotter la cérémonie.

Ca n’a pas gâché la fête que Vladimir Poutine voulait grandiose. 2500 vétérans et quelques 7000 soldats et officiers ont défilé sur la place Rouge devant la tribune présidentielle où George W.Bush avait pris place aux côtés de son homologue russe. Le défilé s’est terminé sur le refrain de la chanson militaire intitulée “le jour de la victoire”. Les dirigeants se sont ensuite dirigés vers la tombe du soldat inconnu dans les jardins d’Alexandre longeant la muraille du Kremlin, où une longue tresse de fleurs a été déposée.