DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sharon met son veto à la libération de 400 prisonniers palestiniens

Vous lisez:

Sharon met son veto à la libération de 400 prisonniers palestiniens

Taille du texte Aa Aa

C’est un point crucial des accords de Charm el-Cheikh, et pourtant Ariel Sharon y a mis dimanche soir son veto. Contre toute attente, le Premier ministre israélien ne veut plus organiser la libération de quelque 400 prisonniers palestiniens.

Le motif : Mahmoud Abbas n’aurait pris aucune mesure pour juguler le terrorisme. Israël bloque donc le processus, alors qu’un premier contingent avait été libéré en février dernier, et ce, au risque de provoquer la colère des groupes radicaux palestiniens. Autre malaise, autre tension, avec ces heurts qui ont éclaté très tôt ce matin à Jérusalem. Face à face, la police israélienne et des centaines de manifestants réunis aux abords de la vieille ville. Des palestiniens venus empêcher des extrémistes juifs de prier sur l’Esplanade des Mosquées. Les militants du groupuscule d’extrême-droite Revava, qui dénoncent le retrait de la bande de Gaza, n’ont finalement pas pu mettre leurs menaces à exécution, mais l‘épisode a fait quand même une dizaine de blessés.