DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlin inaugure son Mémorial de l'Holocauste

Vous lisez:

Berlin inaugure son Mémorial de l'Holocauste

Taille du texte Aa Aa

Plus de 5 ans après le début des travaux, l’Allemagne ouvrira les portes de ce bâtiment dont l’architecture reste controversée. Certains voient dans les stèles en béton, situées à l’entrée de l‘édifice, un cimetière de mauvais goût. Pourtant l’architecte a refusé d’y graver les noms des six millions de victimes de la Shoah pour ne pas en faire des tombeaux. Le président du Parlement allemand, Wolfgang Thierse, salue l’initiative : “J’ai l’espoir que cet édifice devienne un véritable mémorial. Il ne s’agit pas d’en faire un lieu plaisant dans lequel on se retrouve mais un endroit que les gens puissent visiter pour s’y recueillir et réfléchir.”

L’architecte américain Peter Eisenman défend quant à lui son projet : “Je crois qu’il faut laisser les gens dire si cela ressemble à des pierres tombales, aux fondations d’un immeuble ou encore à une navette spatiale. Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. En fait cela ressemble simplement à ce que c’est : un mémorial.” L’architecte s‘était également opposé au projet de centre d’information qui se trouve aujourd’hui dans le sous-sol du Mémorial pour les juifs d’Europe assassinés durant la seconde guerre mondiale. Un centre dont Peter Eisenman reconnaît maintenant l’utilité. La construction du bâtiment, situé non loin de la Porte de Brandebourg, aura coûté plus de 27 millions d’euros.