DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Spéculations sur un possible mariage entre Deutsche Börse et Euronext

Vous lisez:

Spéculations sur un possible mariage entre Deutsche Börse et Euronext

Taille du texte Aa Aa

Les spéculations se multiplient sur l’issue de la bataille opposant la Deutsche Börse et Euronext pour le contrôle de la Bourse de Londres.

Ce feuilleton à rebondissements entre les 2 frères ennemis pourrait bien se terminer par une éventuelle fusion entre Euronext et la bourse allemande. Objectif de ce mariage hypothétique : la création de la plus grande bourse en Europe. Les démissions lundi de Werner Seifert, le président de la Deustche Börse, et celle d’ici la fin de l’année de Rolf Breuer, le président du Conseil de surveillance ont relancé les rumeurs. Actuellement, Londres est la bourse européenne la plus importante en termes de capitalisation boursières avec 2000 milliards d’euros suivie de près par les1770 milliards d’Euronext, les 845 de la Deutsche Börse et les 690 de la bourse de Madrid. Le fonds britannique TCI, principal actionnaire de la Deustche Börse est un ardent opposant d’un rapprochement avec la Bourse de Londres. TCI a une nette préférence pour une fusion entre la bourse allemande et Euronext. Une solution qui serait moins coûteuse que la prise de contrôle pure et simple du London Stock Exchange. De nombreux analystes estiment également qu’une fusion entre Francfort et Euronext a plus de sens qu’une fusion avec Londres car elle donnerait naissance à une plus grande bourse continentale qui ferait justement pièce au London Stock Exchange. Mais autres voient surtout les économies d’un rapprochement entre Francfort et Euronext et les éventuels gains de synergies qui s’ajouteraient au 1,5 milliards d’euros que les actionnaires allemands ont déjà réclamé. Le feuilleton n’est donc pas encore fini…