DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Happy end en prévision dans le feuilleton poiltique qui secoue la Belgique

Vous lisez:

Happy end en prévision dans le feuilleton poiltique qui secoue la Belgique

Taille du texte Aa Aa

Une crise politique qui a bien failli voir la chute du gouvernement de Guy Verhofstadt. Celui-ci s’est rendu ce matin chez le Roi des Belges pour lui rendre compte de la situation après un début de semaine qui a vu les partis de la majorité s’affronter au sujet d’un nouveau découpage électoral dans la région de Bruxelles…

Un découpage qui selon ses détracteurs modifierait l‘équilibre politique de la région. Une petite formation nationaliste flamande, Spirit, a menacé de quitter le gouvernement, lui faisant craindre des élections législatives anticipées, mais elle est revenue sur ses intentions ce matin.

Guy Verhofstadt devrait obtenir la confiance du parlement vendredi, il lui a demandé en outre de reporter les discussions sur le statut de Bruxelles et sa périphérie, questions extrêmement sensibles et complexes en Belgique.