DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cannes: le cinéma européen face au défi de l'audiovisuel en ligne

Vous lisez:

Cannes: le cinéma européen face au défi de l'audiovisuel en ligne

Taille du texte Aa Aa

Le cinéma européen saura-t-il surfer sur la vague des nouvelles technologies, tout en évitant les pièges? Une question au centre de cette journée de l’Europe à Cannes. L’occasion pour les ministres de la Culture, les artistes et les professionnels du cinéma de confronter leurs points de vue. Un avenir radieux semble promis au cinéma en ligne, plus précisément à la vidéo à la demande. Les explications du producteur Christophe Rossignon:

“Vous avez une commande à distance qui vous permet de vous connecter à un site, lequel vous offre tous les films, parce que ça ne change rien pour eux d’en offrir 1000, 2000, 3000, 4000 ou 5000. Ce n’est que de la capacité de mémoire. Et à partir de là, sur le moteur de recherche, de façon très simple, un enfant peut le faire, vous tapez le titre de votre petit film italien ou de votre petit film belge, et vous le téléchargez, vous y avez accès. Chez Auchan et Carrefour, vous n’aurez jamais accès à ça.” Pour les cinéastes européens qui n’ont pas de gros budget promotion, les services en ligne ouvrent des perspectives insoupçonnées. Le réalisateur Michael Winterbottom, invité d’honneur de cette journée de l’Europe: “Imaginez que les films deviennent comme les livres, disponibles par milliers sur un site comme Amazon. Vous pouvez acheter des livres d’occasion et presque toutes les publications sont là. S’il en était de même pour les films, si vous pouviez voir n’importe quel film qui vous fasse envie en allant sur internet, ce serait vraiment génial.” Pour la deuxième année, un jeune scénariste a reçu le Prix “Nouveaux talents de l’Union européenne” récompensant un projet de scénario de long métrage. Le lauréat est un Suédois, Peter Boerjesson: “Mon projet va bénéficier d’un énorme impact grâce à toute l’attention que le Prix a porté sur lui. C’est parfait et le projet en avait vraiment besoin, parce que ce n’est pas un projet qui cible large ou quelque chose de commercial.” L’Europe du cinéma, c’est aussi et surtout le programme Media, un programme de soutien financier. Cette année, pas moins de 12 films présentés à Cannes ont bénéficié de cet appui.