DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le seul suspect dans la tragédie de Beslan jugé à partir d'aujourd'hui

Vous lisez:

Le seul suspect dans la tragédie de Beslan jugé à partir d'aujourd'hui

Taille du texte Aa Aa

Le procès de la prise d’otages de Beslan s’est ouvert ce matin à Vladikavkaz, dans la république russe d’Ossétie du nord. Sur le banc des accusés, un unique suspect : Nourpachi Koulaiev, 24 ans, est le seul survivant des 32 membres du commando pro-tchétchène qui a pris en otage près de 1 200 personnes dans l‘école numéro 1 de Beslan en septembre dernier. Il a avoué avoir fait partie du commando mais dit n’avoir lui-même tué personne.

Face à lui, dans la petite salle de la Cour suprême, se trouvent les proches des victimes. D’autres se tiennent à l’extérieur du tribunal, faute de place. Certains ont préféré ne pas venir du tout car ils n’attendent rien de ce procès. Parce que la plupart des terroristes sont morts, mais aussi à cause des circonstances troubles de cette opération qui ne seront sans doute jamais éclaircies : depuis l’arrivée du commando dans l‘école jusqu‘à l’assaut des forces spéciales le 3 septembre.

Reste le bilan et la douleur indélébiles : 330 personnes tuées dont 186 enfants. Le procès de la prise d’otages la plus sanglante de l’histoire pourrait durer plusieurs mois.