DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roumanie: la transparence érigée en règle d'or

Vous lisez:

Roumanie: la transparence érigée en règle d'or

Taille du texte Aa Aa

En Roumanie, on ne lésine pas sur les moyens pour convaincre Bruxelles du sérieux de la ligne anti-corruption. Ce mardi, les députés ont voté une loi sur les déclarations de patrimoine. Tout ministre, élu, magistrat ou haut-fonctionnaire doit dorénavant déclarer ses avoirs dans les moindres détails. Immobilier, collections d’arts, bijoux, livres rares et comptes en banques. Tout doit apparaître, y compris les revenus des conjoints.

Pour le premier ministre Calin Popescu Tariceanu, c’est une nécessité : “Bien entendu, la corruption va rester un sujet d’actualité et nous continuerons de la combattre, mais aucun progrès n’aurait été possible sans ces changements fondamentaux.”

Le sénat aura tenté en vain d‘édulcorer le texte, et les premières déclarations ont d’ores et déjà été publiées. La Roumanie, qui a signé son traité d’adhésion fin avril aux côtés de la Bulgarie, espère, comme sa voisine, rejoindre l’Union européenne en janvier 2007.