DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Budget 2007-2013 : nouvelle polémique sur le "chèque britannique"

Vous lisez:

Budget 2007-2013 : nouvelle polémique sur le "chèque britannique"

Taille du texte Aa Aa

Les négociations sur le prochain budget des 25 n’ont pas commencé que déjà, les hostilités sont lancées. Réunis ce jeudi à Nancy, le président polonais mais surtout le chancelier allemand et le président français se sont alignés contre le rabais britannique.

Chef de file de cette revendication, Jacques chirac, qui exige la remise en cause de cette traditionnelle ristourne à Londres :“Nous avons conclu qu’il fallait avoir un financement plus équitable du budget européen, financement plus équitable qui incontestablement exige de rediscuter et de réaménager le problème du chèque britannique”. Ce fameux chèque d’un montant moyen de 4,6 milliards d’euros ces dernières années avait été obtenu par Margaret Thatcher en 1984 au motif que le Royaume-Uni bénéficiait peu de la Politique Agricole Commune et que, sa participation au budget européen était donc proportionnellement très élevée. Une ristourne qui n’a plus lieu dans le budget 2007-2013 disent certains.Le projet budgétaire préparé par la présidence Luxembourgeoise doit être discuté dimanche et lundi prochains par les chefs de la diplomatie des 25. Dans ce texte le Luxembourg propose notamment de geler le rabais britannique, à partir de 2007, puis de le réduire progressivement. Samedi dernier le ministre des finances britannique a répété qu’il était hors de question de toucher à cette ristourne. Tony Blair devrait se montrer tout aussi inflexible pendant les prochaines négociations, alors que le Luxembourg table sur un acccord d’ici mi-juin.