DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le SPD menacé dans son fief de Rhénanie du Nord-Westphalie

Vous lisez:

Le SPD menacé dans son fief de Rhénanie du Nord-Westphalie

Taille du texte Aa Aa

Depuis 39 ans, le parti social-démocrate allemand est chez lui en Rhénanie du Nord-Westphalie. Pourtant à 3 jours des élections régionales dans ce land, le SPD accuse une longueur de retard sur la CDU, selon les sondages une défaite historique du parti du chancelier Schröder est donc possible.

Peer Steinbrück l’actuel président du land veut encore croire à la victoire, et pour cela le SPD a ressorti un argumentaire style “lutte des classes” en direction de son électorat ouvrier. En résumé, le capitalisme et les patrons qui s’enrichissent sont responsables des difficultés du land, frappé par un fort chômage.

La Rhénanie du Nord-Westphalie est la région la plus peuplée d’Allemagne, avec 18 millions d’habitants. Ce land de forte tradition industrielle, qui comprend la vallée de la Ruhr est aujourd’hui en perte de vitesse, alors pour la CDU l’occasion est belle d’enregistrer une victoire historique.

Menés par Jürgen Rüttgers, un vieux routier de la politique, ancien ministre d’Helmut Kohl, les conservateurs veulent exploiter la lassitude après le long règne du SPD et surtout faire revenir les investisseurs dans la région. Pour Gerhard Schröder et le SPD en tout cas, une nouvelle défaite électorale plomberait encore un climat déjà morose, à un et demi des élections législatives.