DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les attentats continuent de déchirer l'Irak

Vous lisez:

Les attentats continuent de déchirer l'Irak

Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle série d’attaques et d’attentats est venue ensanglanter l’Irak. Parmi les cibles, un restaurant du quartier chiite de Jamila, dans le nord de Bagdad. Au moins quatre morts sont à déplorer. Le nombre des blessés varie selon les sources, de 32 à 113. Le bilan est lourd, la voiture piégée a explosé sur le parking de l‘établissement à l’heure de la pause déjeuner.

Dans le même temps, ce matin, des hommes armés ont assassiné le général Waël al-Roubaie et son chauffeur. Cet officier était responsable de la salle des opérations au secrétariat d’Etat à la Sécurité intérieure, une cellule récemment mise en place pour coordonner la lutte contre la violence, priorité du gouvernement irakien. L’embuscade, dans le quartier Mansour à Bagdad, a été revendiquée sur Internet par le groupe d’Abou Moussab al-Zarqaoui. Les attaques et attentats se sont également multipliés dans le nord du pays. Ainsi à Touz Khormatou, au sud de Kirkouk, une camionnette piégée a explosé devant la mairie, faisant au moins cinq morts et dix-huit blessés, parmi lesquels Mohammed Mahmoud, membre important de l’UPK, l’Union patriotique du Kurdistan. Pour tenter de contrer les vagues d’attaques, la plus vaste opération conjointe irako-américaine a été lancée dans la région d’Abou Ghraib, à l’ouest de Bagdad. En 24 heures, 285 suspects ont été interpellés.