DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libération des trois journalistes roumains retenus en Irak

Vous lisez:

Libération des trois journalistes roumains retenus en Irak

Taille du texte Aa Aa

Après 53 jours de détention, les trois journalistes roumains retenus en Irak, et leur guide, ont été libérés. Bucarest est sur le point de fêter leur retour. C’est dans la journée à bord d’un avion militaire que les quatre ex-otages arriveront dans la capitale roumaine. Mais dès hier et sitôt connue l’annonce de leur libération, de nombreux roumains ont laissé éclater leur joie.

Des roumains heureux, mais également solidaires :“Nous sommes ravis, l‘émotion est aussi forte que pour les parents des otages….nous espérons que les autres journalistes détenus seront libérés” a notamment expliqué un passant. Une première annonce de libération, finalement démentie, puis la menace d’une exécution, ces deux mois de suspense auront mis les nerfs des roumains à rude épreuve comme en témoigne un autre homme. La nouvelle d’aujourd’hui a donc été accueillie comme une victoire.

Le président Basescu est intervenu pour se féliciter de cette libération. Il a salué le travail des services secrets, évoqué des arrestations et affirmé que son pays n’avait pas versé de rançon. Les ravisseurs avaient exigé dans un message vidéo le départ des troupes roumaines d’Irak en échange de la vie des journalistes. Bucarest avait refusé de céder au chantage malgré l’ultimatum.

A la rédaction de prima TV, les confrères de deux des trois journalistes enlevés ont célébré l’annonce de leur retour. Plusieurs personnes restent détenues en Irak, parmi lesquels notre consoeur du journal “Libération” Florence Aubenas et son guide Hussein Hanoun, retenus tous deux depuis 138 jours.