DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : un opposant anti-syrien tué à Beyrouth

Vous lisez:

Liban : un opposant anti-syrien tué à Beyrouth

Taille du texte Aa Aa

Deux jours après la victoire électorale de Saad Hariri et de sa coalition au Liban, un opposant anti-syrien a été tué ce matin à Beyrouth. Il s’agit de l’ancien secrétaire général du parti communiste libanais, George Hawi. Une bombe avait été placée sous sa voiture, près de son domicile dans le quartier de Wata Moussaybeth. Les équipes de secours se sont immédiatement rendues sur place mais l’homme est mort sur le coup.

C’est la seconde fois qu’une figure de l’opposition est tuée ce mois-ci à Beyrouth. Le 2 juin, le journaliste Samir Kassir avait péri dans une explosion similaire. Un meurtre qui avait donné lieu à d’importantes manifestations anti-syriennes. George Hawi, ancien dirigeant du PC, était une personnalité anti-syrienne en vue. Par le passé, il avait soutenu Michel Aoun. Député chrétien maronite juste réélu, Michel Aoun est un ancien général et un ex-Premier ministre revenu au pays en mai après le retrait syrien et 15 ans d’exil à Paris. Dans le nouveau parlement, Aoun fera partie de l’opposition. Il n’avait pas conclu d’alliance avec Saad Hariri.