DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles tente une réforme controversée du sucre européen

Vous lisez:

Bruxelles tente une réforme controversée du sucre européen

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne a adopté mercredi un nouveau projet sur le dossier du sucre européen. Il propose de réduire les prix garantis, mais il reste flou sur les baisses d’exportations subventionnées.

La raison de cette prudence, c’est l’hostilité de nombreux agriculteurs, qui notamment en Allemagne, redoutent que leur secteur ne s’effondre, alors qu’il est déjà soumis à une forte concurrence étrangère. Une réforme est pourtant nécessaire, depuis les débuts de la PAC, rien n’a été fait, c’est qu’a martelé Mariann Fischer Boel, la commissaire à l’Agriculture, qui a promis également que son projet était la garantie d’une production de sucre “viable et durable”. Aujourd’hui, le prix du sucre européen est en moyenne trois fois supérieur aux cours mondiaux. Bruxelles veut donc le baisser, précisément de 39% sur deux ans à partir de 2007. L’autre volet de la réforme, c’est la diminution globale de la production, pas d’indication sur cet aspect. Le précédent commissaire avait un temps parlé de ramener la production européenne à 14,6 millions de tonnes en 2008-2009. La Commission, qui voudrait lancer cette réforme avant la prochaine conférence de l’OMC en décembre, va devoir en tout cas convaincre l’ensemble des 25. Une tâche qui s’annonce difficile et qui demandera des compensations.